Création d'une force d’intervention israélienne chargée d’expulser les militants internationaux des droits de l'homme



Le Comité national palestinien du BDS, la plus large coalition de la société palestinienne, qui conduit le mouvement de Boycott, Désinvestissement et Sanctions (BDS) pour les droits des Palestiniens, condamne avec fermeté la création par Israël d’un groupe spécialement destiné à identifier les militants et les groupes internationaux du BDS, afin de leur interdire l’entrée dans le pays ou de les en expulser.

La décision de créer ce groupe spécial anti-BDS a été prise par le ministre des Affaires stratégiques, Gilad Erdan, et le ministre de l’Intérieur, Arye Dery. L’annonce intervient moins d’un mois après que cinq délégués états-uniens des droits de l’homme eurent été placés en détention et harcelés à l’aéroport international Ben Gourion d’Israël, le 17 juillet. Israël refuse régulièrement l’entrée à des étrangers en raison de leurs affiliations politiques sans rencontrer la moindre contre-mesure significative de la part des gouvernements à travers le monde.

Abdulrahman Abunahel, porte-parole du Comité national palestinien du BDS, a tenu ce commentaire :

« Expulser les militants BDS afin de les réduire au silence et de saper leur soutien de principe aux droits des Palestiniens n’est pas seulement anti-démocratique ; c’est aussi un incident de plus où Israël se tire lui-même une balle dans le pied. Contrairement à son objectif, nous nous attendons à ce que de tels actes d’une répression accrue stimulent le soutien de ces militants au boycott d’Israël, une fois rentrés dans leur pays. 

« Cette dernière arme dans l’intensification de la guerre juridique, d’espionnage et de propagande d’Israël contre le mouvement BDS pour les droits des Palestiniens est un indicateur formidable montrant comment le régime israélien d’occupation, de colonialisme de peuplement et d’apartheid est devenu prêt à tout et irrationnel dans ses tentatives ratées d’entraver l’impressionnante croissance du mouvement BDS à travers le monde.

« Après avoir échoué à contrer, ou même seulement réduire, l’impact indiscutable du BDS dans l’isolement de son régime brutale d’oppression, Israël tombe le masque. Il révèle au monde quel est son vrai visage, celui d’un État paria belliciste, et il a recours aux mêmes outils répressifs déployés par l’Afrique du Sud de l’apartheid à son stade ultime, avant que finalement, elle ne s’effondre.

« Nous saluons chaque personne de conscience à travers le monde qui a, de façon créative, passionnée et désintéressée, soutenu la lutte des Palestiniens pour nos droits inscrits dans la législation internationale. Nous sommes convaincus qu’en dépit de l’intensification de la répression par Israël, cette solidarité de principe contribuera de façon importante à la lutte pour la liberté, la justice et l’égalité des Palestiniens. »

https://bdsmovement.net/news/palestinian-bds-national-committee-condemns-creation-israeli-taskforce-deport-international

 (traduit de l’anglais par Yves Jardin, membre du GT de l’AFPS sur les prisonniers)